31/12/2014

Plantation d'une haie pour l'intérêt général !

 

IMG_4085.JPG

L'AMAP Energie citoyenne en collaboration avec l'association Addicterra, a organisé la plantation d'une haie pédagogique sur le site de l'exploitation agricole de René Rovira.

IMG_4097.JPGL'AMAP Energie Citoyenne est composée d'adhérents profondément investis dans le maintien d'une agriculture paysanne. Une poignée de ses adhérents a fondé l'association Addicterra pour répondre à des besoins peu ou mal satisfaits liés à l'environnement, l'agriculture, l'alimentation et l'énergie, en collaborant avec les bénéficiaires à la construction de projets. Ainsi, tous ses adhérents se sont mobilisés ici, dans la plantation d'une haie pédagogique diversifiée sur l'exploitation de René Rovira, mettant en œuvre un maraîchage diversifié.

IMG_4105.JPGDenis Jaubert, adjoint au maire, présent pour l'occasion s'est montré vivement intéressé par le sujet et posa de nombreuses questions auxquelles Yannick Lopez, écologue et membre fondateur de l'association Addicterra s'empressa de répondre « Ces haies autrefois utilisées pour délimiter des parcelles et fournir du bois ont façonné le bocage devenant un patrimoine paysager. Avec l'agrandissement parcellaire et la mécanisation de l'agriculture, 40% des haies du territoire français ont disparu. Or leur importance en termes d'agronomie, de climat, de protection des eaux et des sols n'est plus à démontrer ». Puis il met en avant l'intérêt multiple de ces haies multispécifiques « Le choix d'une haie multispécifique permet d'offrir gîte et couvert à toute une faune très utile aux plantations, permettant une régulation biologique plutôt que physique et chimique de nos productions agricoles. Elles jouent un rôle de coupe-vent et luttent contre l’érosion des sols. Associées aux talus, aux agouilles et aux fossés, elles interfèrent dans le ruissellement de l’eau, l'obligeant à s’infiltrer dans le sol, contribuant à une meilleure alimentation des nappes phréatiques. Elles limitent également de cette manière l’érosion des sols en freinant le ruissellement, et diminuent les effets des crues et des inondations. De plus, elles jouent un rôle majeur dans la protection de la qualité des eaux, car elles constituent des zones d’absorption et de filtration des engrais et produits phytosanitaires ».C'est pourquoi, toutes les bonnes volontés étaient attendues dès 9 heures pour un accueil avec visite de l'exploitation avant de démarrer le chantier vers 10 heures. En partenariat avec le programme « plus d'arbres plus de vie », c'est une cinquantaine de plants variés adaptés au pourtour méditerranéen que les bénévoles adhérents se sont enquéris de planter toute la journée. Un repas partagé tiré du sac leur a permis de s'octroyer une pause avant de retourner à la plantation de cette haie bocagère, non seulement d'intérêt général mais aussi pédagogique.

03/06/2014

Journée portes ouvertes à la Pommeraie Bio

L'association d'Agriculture Biodynamique en Roussillon organise le dimanche 15 juin à partir de 10 heures, une journée portes ouvertes à « La Pommeraie » située route du Soler commune de Ponteilla, afin de célébrer les quatre-vingt-dix ans de ce système de production agricole. Cette journée au cours de laquelle vous pourrez visiter le domaine, sera animée de conférences sur l'alimentation et la qualité biodynamique. De plus, des stands de fruits, légumes, jus, vins, alambic, huiles essentiels, eaux florales, énergie solaire... seront à votre disposition.
Renseignements 04 68 53 20 02

16/04/2014

La MSA a informé les élus sur les dernières réformes

17.04.14 002 modif.jpg

Les élus des cantons de Thuir et de Millas ont été convié par la MSA dans la salle François Jaubert de la mairie a assister à une réunion d'information concernant les dernières réformes législatives et gouvernementales ainsi que la préparation au futures élections des délégués MSA.

C'est en présence de René Paraire, président du canton de Thuir, Denis Jaubert, adjoint au maire de Ponteilla-Nyls, Louis Cros, premier vice-président de la MSA et Jean-Michel Coursières, directeur général adjoint MSA grand sud que Marc Combet, responsable du réseau des élus MSA et Claude Bertolotti, président de la MSA Grand Sud ont animé cette réunion.

Après la diffusion de petites séquences vidéos, Claude Bertolloti souligne à quelques mois des élections des délégués, l'importance de ceux-ci, véritables intermédiaires entre les agriculteurs et la MSA, pouvant relayer toutes les informations et surtout connaître chacun d'entre eux pour pouvoir intervenir et aider ceux qui se trouvent parfois en difficulté.

Marc Combet explique à l'aide d'un diaporama, la nouvelle prestation pour les exploitants qui leur garantira un revenu de base lors d'un arrêt de travail pour maladie ou accident de la vie privée. Il parle du nouveau crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) et présente la réforme des retraites pour 2014 avec les retraites anticipées, les changements pour les polypensionnés, l'augmentation du temps de travail à 172 trimestres progressivement d'ici 2035. De plus, un projet de loi comporte plusieurs mesures pour revaloriser les retraites des agriculteurs bien connues pour être particulièrement faibles. A cet effet, un complément de points gratuits de retraites complémentaire agricole va être instauré permettant d'assurer une retraite minimale d'au moins 75 % du SMIC en 2019. De nombreux autres sujets ont été expliqués en détail comme les comptes personnels de prévention de la pénibilité, l'entraide entre agriculteurs ou encore l'évolution du site Internet et ses nouvelles fonctionnalités.

Puis, Louis Cros présente, un petit bilan 2012/2013 sur l'utilisation des enveloppes de prises en charges de cotisation et les délais de paiement accordés.
Pour toutes questions concernant ces réformes et évolutions, pour ceux qui dépendent du canton de Thuir, contactez René Paraire.

24/04/2013

Les Itinéraires Fermiers passent par la Pommeraie Bio

Pour sa treizième édition, le week-end annuel des « Itinéraires Fermiers », organisé par le réseau Bienvenue à la ferme des Pyrénées Orientales, réseau national d'agriculteurs pratiquant la vente directe de leur produits fermiers, soutenu par la Chambre d'Agriculture Roussillon, le Conseil Général, le Crédit Agricole et France Bleu Roussillon,  se déroulera samedi 27 et dimanche 28 avril de 10h à 19h. Lors de ces deux journées, des fermes du département ouvrent gratuitement leurs portes afin de présenter leurs productions et leurs savoir faire. Ainsi, cette année, trente fermes jouent la carte de la transparence dont la Pommeraie de Ponteilla, qui vous invite à parcourir ses vergers et découvrir ses techniques bio, biodynamiques, son atelier de conditionnement et celui de la transformation de jus. De plus, un « Charlie » catalan s'est invité à la Pommeraie ainsi que dans toutes les fermes participantes, habillé aux couleurs Sang et Or, que les visiteurs devront retrouver pour peut-être gagner un panier garni de produits fermiers.
La visite se terminera par une dégustation de leur production.
Alors venez nombreux découvrir cette exploitation située route du Soler à Ponteilla.
Contact Pommeraie : 04 68 53 11 81 ou 06 86 15 56 87
Retrouvez le programme complet des Itinéraires Fermiers sur www.bienvenue-a-la-ferme.com/languedoc-roussillon

04/02/2013

Manuel Tanaia : sécateur d'or du 41e concours de taille de la vigne

 

02.02.13 41è concours taille de vignes 024modif.JPG

Le vent et la pluie n'ont pas empêché Manuel Tanaia de s'imposer à l'occasion du 41e concours départemental de taille de la vigne qui s'est déroulé samedi à Ponteilla-Nyls.

 

02.02.13 41è concours taille de vignes 082.JPGLa commune accueillait samedi matin, le concours départemental de taille de la vigne, né en 1972 et organisé par la fédération départementale des foyers ruraux. Les cinquante-cinq candidats et candidates au "sécateur d'or", venus de tout le département, avaient enfilé bonnets et vêtements chauds pour arpenter les vignes ventées (à cause d'une tramontane incessante à plus de 100 km/h) où même la pluie s'était invitée. Ce concours ouvert à tous les exploitants, salariés et élèves des lycées agricoles du département offrait plusieurs catégories : jeunes de 16 à 21 ans au nombre de cinq, féminine qui comptait trois concurrentes et masculine pour les plus de 21 ans. 

02.02.13 41è concours taille de vignes 028modifjournal.jpgAprès l'accueil des participants avec café et viennoiseries, François Ferreiro sélectionné pour que le concours se déroule sur sa vigne a présenté et donné les instructions aux concurrents. François n'a pas été choisi par hasard. Fidèle participant se classant d'ailleurs souvent dans les trois premiers, il est en incapacité de temporaire de travail pour plusieurs mois du fait d'une opération à la cheville ; judicieuse action que d'associer ce concours à l'entraide.

 

Une organisation sérieuse

Après les instructions de l'exploitant données, les candidats se sont donc dirigés vers la vigne dont les rangs étaient soigneusement numérotés. Tirage au sort pour l'affectation des rangs à chaque concurrent, puis le départ de l'épreuve fut donné. Le jury vérifiait l'équipement de sécurité de chaque candidat : lunettes, gants, position, tenues vestimentaires et chaussures adaptées, mais aussi la vitesse. 02.02.13 41è concours taille de vignes 083modif.JPGPuis la technique et l'exécution ont été notées mais pour la première fois, après que les concurrents aient quitté la vigne, pour ne pas donner lieu à litige. Après avoir ainsi affrontés les éléments, tous se sont rendus au boulodrome pour un petit déjeuner catalan agrémentant cette rencontre conviviale et fédératrice.02.02.13 41è concours taille de vignes 070modif.JPG Pendant ce temps, le jury composé par des représentants des foyers ruraux, de Groupama Méditerranée, de la MSA, d'Arterris et des techniciens agricoles de la Chambre d'agriculture et de l'enseignement agricole ont délibéré secrètement. Pas question de les suivre !

Puis, à l'espace Simone Ali, après une longue attente liée au changement du règlement, les résultats ont été annoncés par Franck Dadiès, président de la FDFR66 (voir encadré), en présence de Pierre Aylagas, député, René Olive, conseiller général, Francis Llarc, adjoint au maire et Michel Guallar, président de la Chambre d'agriculture du Roussillon.

02.02.13 41è concours taille de vignes 067modif.JPGAprès discours, récompenses, lots et l'apéritif partagé, tous se sont rendus au foyer rural pour déguster les "boles de picolats" concoctées par des "petites mains" bénévoles. Au dessert, après ce moment convivial, certains participants ont entonné des chants; car l'objectif est aussi de passer un moment agréable entre professionnels.

 

 

Premier

Second

Troisième

Jeunes

Geoffroy Ivent

Yoan Rodriguez

Clémentine Sol

Féminines

Valérie Malé

Magalie Mas Ferrari

Julie Arrabal

Adultes

Manuel Tanaia

Tahar Aguaguech

Yves Rigail