01/07/2013

Plongée dans des temps anciens avec l'inauguration de l'école primaire

 

28.06.13 inauguration nom de l'école primaire (11)+44 modif.jpg

Ce vendredi 28 juin, Ponteilla a inauguré le nom de son école primaire.

28.06.13 inauguration nom de l'école primaire (5).JPGCette petite école très dynamique, entourée d'une équipe pédagogique soudée, possédait tout. Tout sauf un nom. Le directeur Alain Sageloly, proposa donc aux élèves de trouver un nom à leur école. Après une longue réflexion, le nom « Ecole élémentaire de l'Oncle Jules » s'imposa à tous. L'Oncle Jules n'était autre que l'oncle de Marcel Pagnol, natif de Ponteilla, ayant épousé la sœur de sa maman. « Petit Pierre » bien connu dans les œuvres de Marcel Pagnol n'était autre que le fils de l'Oncle Jules. L'Oncle Jules, Tante Rose, Petit Pierre, ces personnages que l'on découvre dans la trilogie célèbre de Marcel Pagnol, ponteillanais de souche, ont résonné comme une évidence dans le choix du nom de leur école.

28.06.13 inauguration nom de l'école primaire (15).JPGPour cette inauguration, l'équipe pédagogique s'était encore mobilisée, apprenant aux enfants l'hymne de la Provence « Coupo Santo » (sellant l'amitié entre les catalans et les provençaux), s'habillant tous sur le thème des années 1900.

Rendez-vous était donc donné à 16 heures près de la plaque, dévoilée par Louis Puig, maire, Alain Sageloly, directeur de l'école, Guy Billes, inspecteur de la circonscription du Ribéral, les enfants, petits enfants et arrières petits enfants de l'Oncle Jules, devant l'ensemble des élèves, parents d'élèves, du conseil municipal et de la population.

28.06.13 inauguration nom de l'école primaire (31).JPGLouis Puig, remercie vivement les enfants et l'équipe d'enseignants, d'avoir eu cette excellente idée de nom ainsi que la famille Jaubert d'avoir accepté que l'école primaire porte ce nom : « L'Oncle Jules, Tante Rose, Petit Pierre s'inscrivent aujourd'hui un peu plus, mais de façon indélébile, dans l'histoire de notre village, grâce à tous ces enfants, écoliers de Ponteilla, qui ont su et voulu puiser dans nos racines et dans l'œuvre de Marcel Pagnol, ce géant de la littérature, le nom de leur école ». Alain Sageloly, ému de ce projet qu'il a porté, remercie vivement l'équipe pédagogique dynamique, la municipalité, Guy Billes ainsi que tous les parents qui ont permis de faire de cette inauguration, un moment unique et inoubliable. Guy Billes félicite du choix du nom de cette école : « Toute allusion a Pagnol est matière scolaire » et est heureux de constater que la municipalité épaule ainsi son école ; puis reçoit la médaille de la ville. Laura et Fiona, deux élèves de CM2 ont ensuite lu un passage descriptif de l'Oncle Jules qui « roulait les R comme un ruisseau roule des graviers ». Et, pour achever ce grand moment festif, tous ont partagé le verre de l'amitié.

11/09/2012

Tout un village ému lors de l'inauguration du monument aux Morts

 

08.09.12 inauguration monument aux morts Nyls 005 modifiée.jpg

Parmi les différents travaux entamés par la municipalité figure le déplacement du monument aux Morts situé à l'origine près du cimetière pour se retrouver au cœur du hameau de Nyls. La population de Nyls, les élus, les autorités civiles et militaires ont tenu à rendre un hommage solennel aux neuf jeunes nylencs tombés au combat. A cette occasion, Hélène Rodriguez s'est vue remettre la médaille de la légion d'honneur.

C'est donc la commune de Ponteilla-Nyls et les ACPG-CATM du secteur Bas Tech Réart qui se sont chargés de l'organisation de cette cérémonie, magnifiquement rythmée et émouvante.

Monument aux Morts

08.09.12 inauguration monument aux morts Nyls 016.JPGLe départ était donné à l'espace Ramon Saguardia, duquel la clique, les portes drapeaux, les autorités civiles, militaires, les élus, les enfants et habitants de Nyls ont formé le cortège pour se rendre aux Monument aux Morts. Jean-Pierre Bernhard, adjoint au Maire a pris la parole afin de remercier l'ensemble des participants de leur présence et l'ensemble des forces qui ont permis la réalisation de ce Monument aux Morts. La lecture du poème "la voix des Morts" du poète et romancier Jean Cayrol, l'appel des noms des neuf jeunes nylencs tombés au combat suivi du dépôt d'une rose après chaque nom par les enfants, laisse l'assistance silencieuse en ce moment solennel. 08.09.12 inauguration monument aux morts Nyls 037.JPGPuis, les gerbes furent déposées par Philippe Saffrey, sous-préfet de Céret, François Calvet, sénateur maire du Soler, René Olive, conseiller général et maire de Thuir, Louis Puig, maire de Ponteilla-Nyls, Roger Saliès, président départemental des ACPG-CATM, Lucien Macabiès, président des ACPG-CATM section de Ponteilla-Nyls et Claude Saloni, président des ACPG-CATM du secteur Bas Tech Réart. Le cortège repart vers l'espace Ramon Saguardia accompagné de la clique qui durant les remerciements aux portes drapeaux ne cessera de jouer pour le plaisir de tous.

Légion d'honneur

08.09.12 inauguration monument aux morts Nyls 069.JPGDans la salle Ramon Saguardia, trop étroite pour accueillir l'ensemble des participants (Nyls n'a jamais connu telle foule), Hélène Rodriguez, s'est vu remettre par Louis Puig la médaille de la légion d'honneur. Louis Puig : "Je suis heureux de décorer une amie, une collègue hors pair qui a beaucoup donné aux autres, a participé à tous les grands projets et s'est impliquée dans la gestion de tous les syndicats avec professionnalisme". 08.09.12 inauguration monument aux morts Nyls 075.JPGHélène avec beaucoup d'humour, d'humilité et de simplicité émeut l'assistance qui pour beaucoup se sont retrouvés la larme au coin de l'oeil : "Cette médaille est plus qu'un honneur personnel, c'est toute la fonction territoriale, mais aussi les femmes, la fonction publique et les personnes handicapées qui sont honorées, cette médaille est collective". Elle remercie vivement tous ceux qui tout au long de sa vie professionnelle ont su oublier son handicap ou l'ont aidé à le faire oublier, ainsi que sa famille, soutien de chaque instant.

08.09.12 inauguration monument aux morts Nyls 077.JPGUn magnifique apéritif dînatoire a conclu cette cérémonie riche en émotion.

De mémoire de nylenc, jamais ce petit hameau de quatre cent âmes n'avait connu telle foule !