12/11/2014

Conférence : Ponteilla-Nyls durant la Grande Guerre

 

ali 055 modif.jpg

Le Collectif 14/18 a organisé à l'Espace Simone Ali, dans le cadre du centenaire de la mobilisation de la guerre 14/18, une conférence afin d'éclairer les habitants sur le rôle et la vie des ponteillanais-nylencs et ponteillanaises-nylencques durant ces années.

ali 040R1 modif.jpgDevant une salle comble, Marthe Courty Sauzedde, professeur d'histoire a animé cette conférence sur le thème de « la vie quotidienne à Ponteilla et Nyls pendant le déroulement du conflit ». Aidée des archives départementales et municipales, des témoignages oraux et écrits, tel le carnet d'histoire tenu par un enseignant à cet époque, prêté par la famille Oms, Marthe Courty Sauzzede, passionnée a réussi avec le plus de précisions et de documents possibles à établir un parallèle entre l'histoire mondiale et l'histoire locale de cette époque. En effet, « l'éloignement du front épargnait-il Ponteilla-Nyls et par là-même notre département des vicissitudes de la guerre ? » interroge la conférencière.

Ponteilla-Nyls pendant la guerre...                                                                        Enfant du village, Marthe explique l'unification du territoire avec la spécialisation agricole, le chemin de fer, la défense de la République avec ses nombreux drapeaux républicains sur la place du village et la mairie venue s'intégrer au cœur de l'école, notre commune qui s'inscrit dans la guerre avec les femmes qui deviennent des acteurs majeurs de la survie à l'arrière, la solidarité villageoise transfigurée dans la lettre de Charles Gazel à un de ses amis, les rôles démultipliés du maire avec la communication des télégrammes de la mobilisation, l'aide aux familles, le contrôle et la coordination des œuvres de soutien de guerre, des femmes bourgeoises qui organisent des collectes...

Ponteilla-Nyls après guerre...                                                                                            Puis, elle s’attelle à dresser un état des lieux après guerre de la commune, 33 hommes sur 234 mobilisés ne sont pas revenus, le deuil s'exprime alors dans un monument aux Morts sobre. On y apprend que notre village meurtri a su malgré tout prospérer notamment grâce à l'armée qui autorise le vin doux naturel et le vin rouge, la pénurie et l'inflation faisant grimper favorablement les prix et à la maison Lacaze (les casseurs d'amende) qui vend de la poudre d'amande dans tout le département et en Amérique. De plus on apprend que 171 Espagnols représentants 39 familles s'installent à Ponteilla, s'intègrent et deviennent propriétaires. Marthe Courty Sauzzede met en exergue les éléments sociaux qui ont changés, les femmes ont des vêtements et coupes de cheveux qui traduisent une attitude de liberté, elles adoptent des stratégies de mariage nouvelles, les lettres de guerre brisent les tabous et la pudeur des sentiments. Cependant la grippe espagnole qui sévit à cette époque et souffrant de l'absence de pharmacie et de médecin, la commune déplore deux morts.

En conclusion, Marthe Courty Sauzzede nous décrit le ponteillanais comme quelqu'un d'économe et de simple, ne cessant jamais de travailler durant ces dures années « Presque tous ont payé leur exploitation, arrondi leur patrimoine et mis de côté un certain pécule en prévision des mauvais jours », souligne les écrits de l'enseignant ponteillanais de cette époque.

Après cette conférence passionnante, rapprochant les jeunes générations de l'histoire mondiale à celle de leur commune avec de nombreux documents et photos à l'appui, l'assistance s'est retrouvée autour du verre de l'amitié.

31/10/2014

Expo et conférence avec le collectif 14-18, mission centenaire

Le collectif 14-18 a organisé en collaboration avec la municipalité et les écoles, une exposition et une conférence afin de célébrer le centenaire de la guerre de 14/18.
Ainsi, du 6 au 28 novembre, vous pourrez assister à une magnifique exposition sur le thème « Les soldats de Ponteilla-Nyls », à la salle des mariages de la mairie. Vous pourrez y découvrir des objets, archives, cartes postales, réalisés par les combattants ponteillanais et nylencs. De grands panneaux réalisés par les élèves de la classe de CM1 de Michel Hervé de l'école de l'Oncle Jules et de la Bressola de Nyls, retraçant la vie à cette époque, étayés par les témoignages des enfants d'anciens combattants seront exposés. De plus, un film sera projeté en boucle durant toute la durée de l'exposition.
Samedi 8 novembre à 17 h 00 à la salle Simone Ali, Marthe Courty Sauzedde, professeur d'histoire animera une conférence sur le thème de « la vie quotidienne à Ponteilla et Nyls pendant le déroulement du conflit », qui s'achèvera par le verre de l'amitié et du souvenir.
C'est ici un long travail de recherche du collectif 14/18 qui a permis une telle exposition, avec la participation de nombreux ponteillanais et nylencs pour le prêt d'objets en tous genres, aidant à toujours mieux comprendre et se rapprocher de la réalité de cette époque.
Venez nombreux, apprenez à connaître votre village il y a cent ans et participez au devoir de mémoire.

18/10/2014

Exposition et conférence à la mémoire des mobilisés ponteillanais et nylencs de la première guerre mondiale

« La guerre de 14/18 est venue surprendre notre laborieuse population en pleine prospérité ». Cette phrase écrite par un habitant de Ponteilla en 1921 montre bien l'étonnement, la surprise que les ponteillanais ont ressenti quand l'ordre de mobilisation générale fut affiché sur le mur de la mairie par Eugène Puig maire de l'époque.
Cent ans après se pose la question « qui étaient ces soldats dont soixante furent cités à l'ordre du jour, deux cent trente-quatre mobilisés, un sur cinq blessé et trente-quatre ne sont pas revenus ? » Et au village, comment vivaient les vieux, les femmes, les enfants ?
Le collectif 14/18 propose une exposition qui montre les soldats de Ponteilla-Nyls dans leur vie au front. Des objets leur ayant appartenu, des cartes postales donnant de leurs nouvelles ainsi que des lettres y seront exposés.
Les enfants de l'école primaire, particulièrement le CM1 ainsi que ceux de La Bressola de Nyils, ont interrogé des témoins, filles, fils ou neveux de soldats et fait un compte rendu de leur rencontre. Actuellement, ils élaborent des affiches qui viendront enrichir l'exposition qui aura lieu à la salle des mariages de la mairie du 6 au 28 novembre 2014. De plus, un temps fort sera organisé le samedi 8 novembre à 17 heure à l'espace Ali avec la conférencière Marthe Courty Sauzèdde qui parlera de « La vie au village durant cette période ».

12/05/2014

Hélène Legrais animera une conférence à Nyls

L’écrivain Hélène Legrais viendra partager sa passion de l’écriture en même temps que le  regard particulier qu’elle porte sur notre département qui l’a vu naître, vendredi 16 mai à 20h30 à la salle Ramon Saguardia de Nyls. Elle nous livrera divers aspects et événements de notre région, souvent mal connus, toujours attachants, à la fois pour raviver certains de nos souvenirs, mais aussi pour en sauvegarder la mémoire à l’intention des générations futures.
Major de sa promotion à l’école supérieurs de journaliste de Lille elle passe sa vie professionnelle au service de la communication ; Journaliste, reporter, chroniqueuse, elle rejoint ses origines catalanes au début des années 2000 et nous transmettra donc sa passion pour notre histoire locale avant de présenter son dernier ouvrage sur l’occupation allemande en Cerdagne. Cette conférence sera achevée par une séance dédicace.

 

28/11/2013

La bataille du Boulou expliquée et commentée

 

22.11.13 conférence sécurité routière ados 009.JPG

L'association Nyls Histoire et Patrimoine a convié le Colonel Antoine Guerrero afin d'animer une conférence sur la bataille du Boulou.

Louis Battle, président de l'association Nyls Histoire et Patrimoine est heureux d'accueillir et de présenter le Colonel Antoine Guerrero, président départemental du souvenir Français et passionné par tous les événements liés à cette guerre franco-espagnole, dont il parle aussi bénévolement dans les écoles aux élèves de CM2, s'évertuant à faire connaître et découvrir le passé historique aux jeunes.

22.11.13 conférence sécurité routière ados 008.JPGDevant la cinquantaine de participants, il présente donc le conflit franco-espagnole. Il brosse un tableau de l'espace politique du moment, détaille les forces en présence en mettant en relief la supériorité numérique de l’armée Espagnole, explique les mouvements des troupes sur le terrain et en particulier les mouvements de la bataille de Trouillas, montrant de nombreux schémas des diverses positions des deux armées et leurs déplacements avec les noms de lieux précis Ponteilla, le Passage à gué du Mas Villerach à Nyls…, parle de Pierre Bayle dit « le Petit Tambour », explique les véritables boucheries qu'étaient les guerres à l'époque avec l'apparition des premiers obus, présente le Général Dugommier remplaçant le général Dagobert en 1794, tous deux ayant un mausolée en forme de pyramide érigé au cimetière St Martin, des fouilles archéologiques auxquelles il participe sont en cours à l'emplacement de la mort du général Dugommier au dessus du village de Viura, explique l'anecdote du général Ricardos, commandant l'armée espagnole qui avait établi, lors des batailles dans la plaine, son quartier général à Trouillas et son triomphe glorifié par le titre de « Comtesse de Trouillas » donné à sa veuve. Cette guerre inspira d'ailleurs plus tard, le très connu Napoléon Bonaparte, qui appliquera à sa campagne d’Italie, les méthodes du maniement des troupes mises en œuvre à l'époque dans cette guerre ; ceci aujourd'hui mis en évidence dans le nouveau circuit qui vient d’être inauguré à Tresseres sur le « Pla del Rey » par Amédine Mas et Pierre Vigo.

Pour clôturer cette conférence passionnante, l'ensemble des participants s'est retrouvé autour du verre de l'amitié.