19/11/2014

Travail mutualisé entre le Collectif 14-18, les écoles et nos Anciens

 

IMG_3243.JPG

Le collectif 14-18, à l'origine pensé et créé par une poignée de ponteillanais et nylencs s'est très vite vu rejoindre par de nombreux intervenants vivement intéressés par le projet, la création d'une exposition célébrant le centenaire de la guerre 14/18.

IMG_3542.JPGAinsi, Lucette Bilotte, Catherine Barbier, Jean-Paul Malpas, Yvette Gros et Marie Blanc ont décidé de marquer ce centenaire en créant une exposition sur le thème « Les soldats de Ponteilla-Nyls ». Après sollicitation de la municipalité qui a répondu favorablement en prêtant la salle François Jaubert comme salle d'exposition, tous se sont attelés à trouver des archives, des documents, des cartes postales, des objets réalisés ou ayant appartenu aux combattants ponteillanais et nylencs les amenant à solliciter nos Anciens, détenteurs de ces témoignages, trésors du passé, à savoir Marthe Battle, Germain Olivet, Roger Macabies, Louis Battle et Marie Blanc.IMG_3525.JPG Aidés du recensement réalisé en 1906 et après consultation des archives départementales, le petit groupe a pu, après ce long travail de fourmi récupérer toutes les données concernant les noms des combattants, leurs années de naissance et leur devenir à la fin de la guerre à savoir si ils étaient morts au combat, blessés ou prisonniers. Cette exposition se construisait peu à peu mais sûrement, mais l'important pour tous, était de faire participer les enfants au projet. C'est donc tout naturellement que tous partent à la rencontre des directeurs de l'école primaire de  l'Oncle Jules à Ponteilla et de la Bressola de Nyls. 20141110_112858.jpgAinsi, la classe de CM1 de Michel Hervé de l'école de l'Oncle Jules et le cycle 2 et 3 de la Bressola de Nyls, vivement intéressés décident d'y participer en réalisant de grands panneaux qui retraceraient la vie à cette époque, étayés par les témoignages des enfants d'anciens combattants. Les enfants par petits groupes de cinq sont allés à tour de rôle visiter nos Anciens avec une liste de questions préparées en classe et ont petit à petit grâce à un travail de recherche et aux témoignages, pu réaliser les magnifiques panneaux visibles au sein de l'expo, la Bressola de Nyls axant son travail sur le village de Nyls à cette époque et l'école de l'Oncle Jules sur le village de Ponteilla. IMG_3541.JPGNous pouvons découvrir les panneaux explicatifs des enfants sur la catalogne durant la première guerre, mondiale, pourquoi cette guerre, les soldats français, les témoins locaux, les écoles et la vie à cette époque à Ponteilla-Nyls, l'étude d'une lettre envoyée par Charles Gazel à son frère depuis le front, les explications sur les lettres de guerre... faisant de cette exposition, une vraie mine d'informations locales, ramenant ces pages importantes mais parfois lointaines de l'histoire pour les jeunes générations à leur portée, de manière plus concrète puisqu'il s'agit là aussi de l'histoire de leur village, de leurs Anciens.

IMG_3248.JPGLe vernissage s'est déroulé en présence de tous les acteurs, accueillis par la municipalité, ravie d'un tel investissement mutualisé des enfants et des Anciens.
Venez nombreux vous enfouir au plus profond de l'histoire ponteillanaise et nylenque de cette époque, découvrez votre village, les modes de vie et nos soldats en vous rendant à la salle François Jaubert de la mairie de 8 h 30 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 18 h 00 jusqu'au 28 novembre.

12/11/2014

Conférence : Ponteilla-Nyls durant la Grande Guerre

 

ali 055 modif.jpg

Le Collectif 14/18 a organisé à l'Espace Simone Ali, dans le cadre du centenaire de la mobilisation de la guerre 14/18, une conférence afin d'éclairer les habitants sur le rôle et la vie des ponteillanais-nylencs et ponteillanaises-nylencques durant ces années.

ali 040R1 modif.jpgDevant une salle comble, Marthe Courty Sauzedde, professeur d'histoire a animé cette conférence sur le thème de « la vie quotidienne à Ponteilla et Nyls pendant le déroulement du conflit ». Aidée des archives départementales et municipales, des témoignages oraux et écrits, tel le carnet d'histoire tenu par un enseignant à cet époque, prêté par la famille Oms, Marthe Courty Sauzzede, passionnée a réussi avec le plus de précisions et de documents possibles à établir un parallèle entre l'histoire mondiale et l'histoire locale de cette époque. En effet, « l'éloignement du front épargnait-il Ponteilla-Nyls et par là-même notre département des vicissitudes de la guerre ? » interroge la conférencière.

Ponteilla-Nyls pendant la guerre...                                                                        Enfant du village, Marthe explique l'unification du territoire avec la spécialisation agricole, le chemin de fer, la défense de la République avec ses nombreux drapeaux républicains sur la place du village et la mairie venue s'intégrer au cœur de l'école, notre commune qui s'inscrit dans la guerre avec les femmes qui deviennent des acteurs majeurs de la survie à l'arrière, la solidarité villageoise transfigurée dans la lettre de Charles Gazel à un de ses amis, les rôles démultipliés du maire avec la communication des télégrammes de la mobilisation, l'aide aux familles, le contrôle et la coordination des œuvres de soutien de guerre, des femmes bourgeoises qui organisent des collectes...

Ponteilla-Nyls après guerre...                                                                                            Puis, elle s’attelle à dresser un état des lieux après guerre de la commune, 33 hommes sur 234 mobilisés ne sont pas revenus, le deuil s'exprime alors dans un monument aux Morts sobre. On y apprend que notre village meurtri a su malgré tout prospérer notamment grâce à l'armée qui autorise le vin doux naturel et le vin rouge, la pénurie et l'inflation faisant grimper favorablement les prix et à la maison Lacaze (les casseurs d'amende) qui vend de la poudre d'amande dans tout le département et en Amérique. De plus on apprend que 171 Espagnols représentants 39 familles s'installent à Ponteilla, s'intègrent et deviennent propriétaires. Marthe Courty Sauzzede met en exergue les éléments sociaux qui ont changés, les femmes ont des vêtements et coupes de cheveux qui traduisent une attitude de liberté, elles adoptent des stratégies de mariage nouvelles, les lettres de guerre brisent les tabous et la pudeur des sentiments. Cependant la grippe espagnole qui sévit à cette époque et souffrant de l'absence de pharmacie et de médecin, la commune déplore deux morts.

En conclusion, Marthe Courty Sauzzede nous décrit le ponteillanais comme quelqu'un d'économe et de simple, ne cessant jamais de travailler durant ces dures années « Presque tous ont payé leur exploitation, arrondi leur patrimoine et mis de côté un certain pécule en prévision des mauvais jours », souligne les écrits de l'enseignant ponteillanais de cette époque.

Après cette conférence passionnante, rapprochant les jeunes générations de l'histoire mondiale à celle de leur commune avec de nombreux documents et photos à l'appui, l'assistance s'est retrouvée autour du verre de l'amitié.

31/10/2014

Expo et conférence avec le collectif 14-18, mission centenaire

Le collectif 14-18 a organisé en collaboration avec la municipalité et les écoles, une exposition et une conférence afin de célébrer le centenaire de la guerre de 14/18.
Ainsi, du 6 au 28 novembre, vous pourrez assister à une magnifique exposition sur le thème « Les soldats de Ponteilla-Nyls », à la salle des mariages de la mairie. Vous pourrez y découvrir des objets, archives, cartes postales, réalisés par les combattants ponteillanais et nylencs. De grands panneaux réalisés par les élèves de la classe de CM1 de Michel Hervé de l'école de l'Oncle Jules et de la Bressola de Nyls, retraçant la vie à cette époque, étayés par les témoignages des enfants d'anciens combattants seront exposés. De plus, un film sera projeté en boucle durant toute la durée de l'exposition.
Samedi 8 novembre à 17 h 00 à la salle Simone Ali, Marthe Courty Sauzedde, professeur d'histoire animera une conférence sur le thème de « la vie quotidienne à Ponteilla et Nyls pendant le déroulement du conflit », qui s'achèvera par le verre de l'amitié et du souvenir.
C'est ici un long travail de recherche du collectif 14/18 qui a permis une telle exposition, avec la participation de nombreux ponteillanais et nylencs pour le prêt d'objets en tous genres, aidant à toujours mieux comprendre et se rapprocher de la réalité de cette époque.
Venez nombreux, apprenez à connaître votre village il y a cent ans et participez au devoir de mémoire.